Accueil » Jardin & Piscine » Bien s’occuper d’un Bonsaï : tout ce qu’il faut savoir

Bien s’occuper d’un Bonsaï : tout ce qu’il faut savoir

comment s'occuper d'un bonsai

Les bonsaïs sont des arbres décoratifs d’intérieur comme d’extérieur dont la taille ne dépasse généralement pas 15 centimètres. La particularité de ces arbres est qu’ils sont maintenus en pot toute leur vie. Ils sont donc très faciles à entretenir et ne nécessitent pas de grands moyens. Vous avez déjà votre bonsaï ou vous prévoyez de l’acheter ? Découvrez ici comment vous en occuper convenablement.

Entretenir et arroser le bonsaï

Les bonsaïs sont des arbres très petits dont la culture se fait en pot. Il est donc très important de savoir quand et comment leur assurer un très bon arrosage. Le pot de culture des bonsaïs étant généralement petit, il est important que l’arrosage se fasse de façon régulière. Contrairement à certaines espèces végétales, quand le bonsaï manque d’eau, il meurt rapidement. En cas d’absence ou de voyage, si vous n’avez pas la possibilité de l’amener avec vous, confiez-le à quelqu’un d’attentif. Il ne faut surtout sous aucun prétexte le laisser pendant plus de deux jours, car à votre retour il sera déjà desséché.

L’arrosage du bonsaï se fait le plus souvent en pluie fine avec apport d’engrais organique de préférence en respect à son caractère écologique. Les besoins en eau et en engrais du bonsaï varient en fonction de la saison de l’année et de son stade de développement. Au printemps, il est recommandé de laisser sécher la terre après chaque arrosage. En été, le bonsaï doit être rangé à l’ombre et l’arrosage doit se faire matin et soir et si possible dans l’après-midi. En automne, il faut laisser le bonsaï se faire arroser par la pluie. En hiver, il faut l’arroser tous les matins.

Comment arroser votre bonsaï ?

Pour arroser votre bonsaï, vous aurez besoin d’un arrosoir à pomme fine. Vous devez commencer l’arrosage par le feuillage pour ensuite finir par le substrat et ceci jusqu’à ce que le substrat soit complètement humide. Il est également possible d’effectuer l’arrosage de votre bonsaï avec le système goutte à goutte. Pour ce faire, vous devez faire appel à des professionnels qui se chargeront d’inclure l’arrosage de vos bonsaïs dans le circuit d’arrosage de votre jardin.

Pour l’arrosage, il est conseillé d’utiliser de l’eau de pluie, de l’eau minéralisée ou de l’eau déminéralisée. Faites attention à ne jamais utiliser de l’eau calcaire ou de l’eau chlorée. Si vous devez utiliser de l’eau de robinet, prenez soin de la faire bouillir 15 minutes et de laisser refroidir avant l’arrosage. Cela permettra d’éliminer le calcaire qu’il contient. Pour éliminer le chlore, il faut laisser l’eau décantée pour un minium 12 heures en remuant toutes les heures.

Comment fertiliser votre bonsaï ?

La fertilisation consiste à appliquer de l’engrais biologique au bonsaï pour lui permettre de se développer correctement. L’utilisation de l’engrais peut se faire pendant toutes les saisons de l’année, sauf en hiver.

Certaines espèces de bonsaïs ne font qu’une pousse dans l’année alors que d’autres le font toute l’année. Pour les bonsaïs qui le font une seule fois dans l’année, la fertilisation doit toujours se faire en automne, surtout si les feuilles sont adultes. Par contre pour les bonsaïs qui le font sur toute l’année, la fertilisation doit se faire tout au long de la période végétative.

Rempotage du bonsaï

Quand vous remarquez que certaines racines commencent par apparaître à la surface et que votre bonsaï a constamment besoin d’eau, il faut immédiatement penser à changer la terre. Le rempotage peut se faire dans une même terrine, la seule chose que vous devez nécessairement renouveler, c’est la terre. De façon générale, il est recommandé de faire le rempotage tous les 2 à 4 ans. Cependant, vous pouvez choisir de le faire aussi souvent que vous le voulez, mais toujours avant le débourrage.

Tailler le bonsaï

Pour que le bonsaï conserve ses caractéristiques et se développe convenablement, il est important de savoir quand et comment le tailler. La taille permet de personnaliser et de donner au bonsaï une forme spéciale dans un but décoratif. De façon générale, pour que le bonsaï se développe normalement, il est important que la taille se fasse au moins deux fois par an. Chez certaines espèces de bonsaïs, on remarque souvent en printemps une pousse abondante de jeunes rameaux. Il est important de les tailler pour permettre à l’arbre de respirer correctement.

La taille peut se faire de plusieurs manières différentes en fonction du stade de développement de l’arbre. Quand l’arbre est encore tout jeune, on a souvent très peu de difficultés pour effectuer la taille. Par contre, quand l’arbre est déjà adulte et qu’on doit faire des tailles de formation, cela peut paraître délicat.

Taille d’un bonsaï formé

La taille d’un bonsaï formé se fait par découpage des longues tiges qui sortent de la forme de l’arbre. Vous ne devez pas couper les feuilles, vous devez juste sectionner d’un geste précis des tiges qui débordent. Pour ce faire, vous devez avoir un ciseau à bonsaï. La taille peut se faire sur toute une saison pour les bonsaïs formés. Dès que vous remarquez des repousses, vous êtes libre de couper comme vous voulez pour donner à votre arbuste la forme que vous voulez.

Taille d’un bonsaï en formation

Contrairement à la taille des bonsaïs formés, la taille des bonsaïs en formation nécessite beaucoup plus d’application. Vous devez observer attentivement chaque départ de pousse et décider de ceux que vous devez garder pour avoir la forme que vous souhaitez et ceux que vous devez couper pour qu’ils ne deviennent pas gênants. Pour la taille, privilégiez toujours les pousses ayant une forme irrégulière. Celles ayant une forme régulière permettront à votre bonsaï d’avoir une belle allure.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire