Accueil » Sécurité » Maintien à domicile des personnes âgées : avantages et inconvénients

Maintien à domicile des personnes âgées : avantages et inconvénients

maintien a domicile personnes agees

Alors que le sujet de la dépendance est au coeur de notre société, la question du placement ou du maintien à domicile des personnes âgées est primordiale.

Souvent plébiscitée par les personnes en situation de dépendance, la solution du maintien à domicile implique des avantages comme des inconvénients.

Voici un guide pour vous y retrouver.

Focus sur le maintien à domicile des personnes âgées

Le maintien à domicile : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit du choix effectué par la personne en perte d’autonomie de rester vivre à son domicile plutôt que de s’installer dans une structure médicalisée (EHPAD, maison de retraite…)

Cette situation est bien plus agréable pour la personne concernée mais implique un aménagement de son lieu de vie pour répondre aux besoins de sa situation.

Quand le niveau de dépendance le permet, cette situation est toujours préférée mais est lourde de conséquence pour l’entourage des personnes dépendantes.

Le maintien à domicile implique la mise en place de mesures d’adaptation souvent assez lourdes :

  • Aménagement du lieu de vie : sanitaires accessibles, équipements adaptés, détecteurs de chute, etc.
  • Mise en place d’un accompagnement humain, livraisons de repas, aide à domicile, visites du facteur, etc.

Penchons-nous à présent sur les avantages et inconvénients que présente cette solution.

Les avantages du maintien à domicile

Pour la personne concernée, les avantages sont nombreux.

D’un point de vue psychologie d’abord, la personne ne perd pas ses repères.

Le changement de cadre de vie peut avoir des conséquences traumatisantes sur une personne en situation de dépendance.

Lui permettre de vivre dans la maison ou l’appartement où ses souvenirs ont été bâtis contribuera grandement à son bien-être.

Les inconvénients du maintien à domicile

Bien que souvent plébiscité d’un point de vue psychologique par la personne en dépendance, le maintien à domicile présente de nombreux inconvénients.

Pour les proches déjà, il n’est pas toujours facile de savoir la personne seule chez elle, laisser une personne en situation de handicap seule provoquera stress et inquiétude dans la famille.

Les investissements humains et financiers nécessaires à sa mise en place sont assez lourds.

Vous pouvez consulter les aides à laquelle la personne peut prétendre pour se maintenir à domicile sur le site de l’APA.

Selon l’évolution de la dépendance de la personne concernée, elle ne peut pas toujours rester indéfiniment à son domicile.

Un placement en maison de retraite ou EHPAD est alors bien souvent la première solution qui se présente.

Bien qu’impliquant un changement radical de mode de vie, le placement en institut peut avoir de nombreux avantages pour la personne qui ne peut plus vivre seule :

  • Un accompagnement médical adapté et flexible.
  • Des besoins pris en charge (alimentation, hygiène, etc.)
  • Un tissu social varié, grace au contact avec d’autres pensionnaires, avec l’équipe d’animation, le personnel soignant etc.
  • Un cadre et des équipements adaptés et évolutifs à l’évolution de l’état de la personne.

Le choix d’un maintien à domicile ou d’un placement en structure adaptée dépendra avant tout de l’évolution de la situation de dépendance de la personne concernée.

Notez qu’il existe aussi des alternatives aux maisons de retraite (maisons de vieillesse collectives, familles d’accueil pour personnes âgées…)

Le médecin traitant de la personne en situation de dépendance saura être de bon conseil pour la marche à suivre.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire