Accueil » Jardin & Piscine » Taille des hortensias : quand le faire et comment procéder ?

Taille des hortensias : quand le faire et comment procéder ?

quand tailler les hortensias et comment

Les hortensias sont des arbustes très connus pour leurs aspects décoratifs. Ils se déclinent en plusieurs coloris tels que le bleu, le rouge, le blanc, le rose et le violet. D’ailleurs, ils charment facilement la plupart des amoureux du jardinage. Toutefois, ces arbustes nécessitent un meilleur entretien pour une poussée optimale. La taille est l’un des moyens pour parvenir à cette fin.

À quelle période tailler les hortensias ?

Si la taille des hortensias s’effectue après la floraison, il est quand même important de tenir compte des saisons. En effet, vous pouvez songer à tailler les parties sèches des arbustes d’hortensias pendant l’automne. Ces parties concernent essentiellement les fleurs fanées et les tiges âgées. Il est question d’effectuer une taille partielle permettant d’aérer les arbustes.

Vous pouvez également les débarrasser de tout ce qui semble trop frêle. En préservant les branches, vous préparez ainsi les arbustes à résister aux températures hivernales. Aussi, il est conseillé de préserver les rameaux, qu’ils aient fleuris ou non pendant l’année. Ces derniers contribuent à la protection des bourgeons pendant le froid d’hiver.

De même, vous pouvez songer à tailler les hortensias en fin hiver c’est-à-dire au début du printemps. La période idéale se situe entre les milieux des mois de février et de mars, dès le démarrage de la floraison. Cette période est propice pour couper les branches loin des rudes gelées d’hiver.

Par ailleurs, toutes les espèces d’hortensias ne requièrent pas la taille. C’est le cas par exemple de l’hortensia grimpant.

Comment tailler les hortensias de la bonne façon ?

La taille des hortensias est une succession d’étapes qui doivent être exécutées avec délicatesse. Cela se déroule tout en épargnant le bois sur lequel poussent les fleurs.

Tailler les rameaux portant les fleurs fanées

Les fleurs fanées sont les premiers signes de nécessité d’entretien des hortensias. Alors, vous devez nécessairement débarrasser les arbustes de ces feuilles mortes en coupant à partir des rameaux. Coupez au-dessus de la paire de bourgeons matures afin de faciliter une nouvelle floraison dans de moindres délais. Vous pouvez couper jusqu’à environ 30 centimètres de longueur pour conserver la forme arrondie des arbustes.

Couper les tiges vulnérables

Parlant de tiges vulnérables, il est d’abord question de celles affaiblies ou mal formées. La coupure de ces dernières permet de retrouver le caractère enjolivant de votre massif. Elle permet également de faire circuler l’air au sein de la touffe. Parallèlement, vous couperez les tiges et les branches peu productives qui naissent généralement au centre de la végétation. N’oubliez pas également les rameaux qui n’ont pas pu résister au froid d’hiver. Ainsi, les bourgeons pourront à nouveau se développer dans de meilleures conditions.

Couper les tiges âgées

Il n’est pas rare de voir des tiges âgées au sein d’un massif d’hortensias. Ces derniers sont porteurs de branches mortes qui ne promettent aucun développement. Vous pouvez les reconnaître facilement grâce à leur couverture de terne, leur épaisseur et leur état fragile (cassant). Coupez ces branches ainsi que les tiges au plus bas possible. Par contre, les coupures doivent être effectuées de façon minutieuse afin de préserver les nouveaux bourgeons. En cas d’imprécision, il est recommandé d’appliquer des produits cicatrisants pour les grosses coupes.

En somme, les hortensias sont des arbustes enjolivant qui nécessitent un entretien régulier. Pour les tailler, vous avez le choix entre l’automne et le début du printemps. Ainsi, vous conditionnez leur meilleur développement. Les étapes pour y parvenir sont celles présentées ci-dessus.

Les astuces pour la taille des hortensias en vidéo

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire