Accueil » Jardin & Piscine » Tailler les pommiers : comment le faire et à quelle période ?

Tailler les pommiers : comment le faire et à quelle période ?

comment tailler un pommier

Vous avez un beau pommier dans votre jardin, mais l’entretien vous semble un tantinet compliqué ? Cet arbre donne de savoureux fruits, mais vous en occuper vous donne un peu de fil à retordre. Vous vous demandez quand et surtout comment tailler votre pommier ? En raison du phénomène d’alternance, il faut savoir à quel moment précis le tailler et surtout comment procéder.

Quand tailler un pommier ?

Votre pommier produit sûrement des fruits de manière abondante une année sur deux. C’est le phénomène d’alternance auquel vous pouvez remédier en taillant votre pommier au moment adéquat. En effet, il est conseillé de tailler son pommier une année sur deux en début d’hiver. Idéalement en mars ou peut-être février, vous pouvez procéder à la taille de votre pommier. Cette période (hiver) est privilégiée, car l’activité de la sève est au ralenti pendant cette saison, il n’y a donc plus de feuilles sur votre arbre fruitier. Cela vous permet d’y voir plus clair et la découpe est ainsi facilitée.

Comment tailler un pommier ?

Tailler son pommier pour améliorer le rendement de la prochaine récolte peut être un vrai casse-tête. Vous devez tailler votre pommier souvent en fonction de sa forme selon sa variété. Les pommiers sont soit érigés, semi-ériger, retombants ou semi-retombants.

La taille des pommiers érigés et semi-érigés

Pour les pommiers érigés et semi-érigés comme la Reine des Reinettes, le Starkinson, l’Elstar, le Gala, optez pour une taille d’éclaircie. Il s’agira donc d’apporter de la lumière à l’arbre, ce qui favorisera la fructification. Il faudra procéder à l’éclaircissement de sorte à aérer la ramure. Si les pommiers sont plus âgés, optez pour une taille de simplification pour couper les petites coursonnes.

Taille des pommiers retombants ou semi-retombants

Il s’agit des variétés Golden de fer, Boskoop, la Reinette rouge de Bretagne ou le Curadou. Pour ces pommiers, vous ferez une taille d’éclaircie pour aérer autant que possible la couronne. Si vous procédez de cette façon, vous vous débarrassez de toutes les branches superposées et des rameaux qui tombent. Vous pourrez aussi faire une taille de rajeunissement pour faciliter le renouvellement des rameaux. De manière générale, pour bien tailler votre pommier, vous procédez comme suit :

  • En taillant les branches du pommier, vous coupez une fois à 20 cm puis vous coupez une seconde fois à côté du tronc de la charpentière. En faisant ainsi, vous évitez les déchirures.
  • Pour réussir à bien tailler votre pommier, il faut veiller à ce que les branches de votre arbre ne se croisent d’aucune manière.
  • Vous gagnerez à supprimer les branches descendantes de votre arbre, la circulation n’en sera que plus facile. Inutile de couper les branches du haut, car elles ne gênent pas.
  • Taillez les branches principales en tournant autour de votre pommier.
  • Pour ne pas favoriser une pousse vers l’intérieur, taillez de préférence au-dessus des bourgeons tournés vers l’extérieur.
  • Coupez les branches qui poussent vers l’intérieur de l’arbre.

Vous savez que vous avez réussi votre taille quand votre arbre entier est clairsemé et sans branches superflues. Tailler le pommier n’est évidemment pas obligatoire, mais il est toujours bien de le faire, car cela contribue au bon développement de votre arbre et favorise la fructification.

Tous les conseils pour bien tailler vos pommiers en vidéo

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire