Sécuriser sa maison : avant de faire poser une porte blindée, il est essentiel de prendre ces 3 points en considération !

Avec le nombre d'effractions et de cambriolages qui augmentent d'année en année, la porte blindée est une solution efficace pour éviter aux individus mal intentionnés de pénétrer dans son logement.
Sécuriser sa maison : avant de faire poser une porte blindée, il est essentiel de prendre ces 3 points en considération !

Un cambrioleur devant une porte de maison - Source : MM

En France, on compte aujourd’hui plus de 230 000 cas de cambriolages et ce nombre évolue d’année en année. Outre un système d’alarme, si vous habitez dans un quartier assez sensible, l’achat d’une porte blindée est devenu impératif. Toutefois, avant d’effectuer votre achat, nous vous recommandons de considérer les 3 points suivants.

Vérifier le niveau de performance anti-effraction de la porte d’entrée

Conformément à la certification A2P (Assurance Prévention Protection), on recense aujourd’hui 3 niveaux de protection relatifs aux portes blindées. Suivant le niveau de risque encouru donc, il vous faudrait choisir entre :

Une porte d'entrée anti-effraction
Image : Canva

Une porte blindée BP1

Assez basique, pour forcer ce type de porte, il faut toutefois être bien équipé. Par contre, pour un cambrioleur expérimenté, 5 minutes pourraient amplement suffire pour l’ouvrir. Si vous habitez dans une zone où le taux de cambriolage est particulièrement élevé, ce type de porte blindée ne peut pas vous convenir.

Une porte blindée BP2

Bien plus résistante que la première, il faut environ 10 minutes à un cambrioleur équipé de pied-de-biche pour l’ouvrir. Si vous cherchez une porte moyennement résistant contre les effractions donc, le niveau BP2 pourrait vous convenir.

A voir : L’installation d’une pompe à chaleur coûte bien moins cher en suivant cette procédure !

Une porte blindée BP3

Pour un maximum de protection, l’idéal serait d’opter pour une porte qui propose un niveau de blindage BP3. Même s’il s’agit de cambrioleur très expérimenté, il leur faudra au minimum 15 minutes pour la forcer. Or, si la porte ne cède pas au bout de 10 minutes, plus de 80% des cambrioleurs renoncent à continuer.

Bien choisir le matériau qui compose la porte blindée

Obligatoirement, l’acier reste le matériau de base d’une porte blindée. Toutefois, en fonction du modèle, elle peut avoir des renforts en aluminium. À part cela, si vous êtes soucieux du design et que vous avez un certain budget, vous pouvez également opter pour une porte blindée à base de bois massif.

A lire aussi : L’installation d’une pompe à chaleur coûte bien moins cher en suivant cette procédure ! De belles économies à la clé !

Opter pour une porte dotée d’une serrure haute sécurité

Outre la porte en elle-même, il ne faut pas également oublier de prendre en compte la serrure. Tout au minimum, ce type de porte doit être équipé d’une serrure à 5 points. Ultrarésistante contre les effractions, si vous voulez avoir un meilleur niveau de sécurité, il est plus recommandé de tabler sur une serrure à 7 points.

Maison Malou est un petit magazine qui ne peut (sur)vivre que grâce à ses lecteurs. Pour aider le blog et pouvoir continuer à profiter du contenu gratuitement, un simple ajout à vos favoris dans Google News pourra (on l'espère) nous faire grandir et vous proposer de nouvelles choses très intéressantes.
ABONNEZ-VOUS EN CLIQUANT SUR L'IMAGE CI-DESSOUS
Abonnement google news maison malou
Photo of author
A propos de l'auteur
Maman au foyer et passionnée par tout ce qui touche à la maison (surtout par mon jardin et ma cuisine), je vous partage mes trouvailles et mes conseils en tout genre au fil de mes envies et des saisons.

Laisser un commentaire