Accueil » Santé & Bien-être » Que faut-il prendre en considération avant de construire un sauna ?

Que faut-il prendre en considération avant de construire un sauna ?

Les saunas et les bains de vapeur sont de plus en plus populaires. Leurs nombreux bienfaits pour la santé, ainsi que la relaxation et l’isolement qu’ils permettent, sont les moteurs de leur popularité. Les saunas sont de tailles variées et, contrairement à la croyance populaire, ne sont pas si difficiles à construire. En disposant de vos propres moyens, vous pouvez régler la température à votre convenance, y rester aussi longtemps que vous le souhaitez, ajouter autant ou aussi peu d’eau que vous le souhaitez et profiter de leur confort et de leurs bienfaits quand cela vous convient.

Comment choisir un type de poêle de sauna ?

Le choix le plus important à faire au moment de choisir un sauna est de savoir si vous voulez un sauna traditionnel à vapeur et à convection de pierres, un sauna à infrarouge ou un hammam.

La plupart des saunas chauffent par convection. Les appareils de chauffage par convection peuvent être alimentés par l’électricité, le gaz ou le bois, et c’est ce à quoi la plupart des gens pensent lorsqu’ils imaginent un sauna traditionnel. Un dispositif de chauffage contre un mur, chauffant un panier de roches, utilisant une louche pour verser de l’eau avec des huiles essentielles sur eux pour libérer de la vapeur parfumée et sentir la chaleur tout autour de vous. Ce sont les caractéristiques du sauna traditionnel.

Ceux à infrarouge, d’autre part, offrent un type de sauna très différent. La chaleur produite par ces saunas ne provient pas de l’air mais des ondes infrarouges émises par des panneaux chauffants. Ces ondes fonctionnent un peu comme un micro-ondes et vous réchauffent de l’intérieur mais ne vous inquiétez pas, c’est sans danger. La température de l’air est donc beaucoup plus basse et il n’y a ni vapeur ni d’humidité supplémentaire. Cela peut être un excellent choix pour ceux qui trouvent un sauna traditionnel étouffant ou pour ceux qui souffrent de difficultés respiratoires. Bien sûr, les puristes insistent sur le fait que la sensation d’un sauna à infrarouge est entièrement différente. Avant de choisir entre un sauna traditionnel et un sauna à infrarouge, vous devriez profiter de l’occasion pour essayer les deux. Ce type de sauna consomment également beaucoup moins d’énergie que les autres types de saunas, ce qui peut faire une différence significative si vous prévoyez d’utiliser votre sauna quotidiennement. De même, si vous optez pour un chauffage conventionnel, vous devrez également choisir entre l’électricité, le bois et le gaz. Le gaz est normalement l’option la moins chère, sauf si vous disposez d’un stock de bois de chauffage.

Les hammams utilisent un appareil appelé générateur de vapeur pour augmenter l’humidité de la pièce jusqu’à environ 100 %. La température dans un hammam est généralement inférieure à celle des saunas (environ 41 °C), mais l’humidité est beaucoup plus élevée.

La taille, l’emplacement et les matériaux

En plus de choisir entre un sauna conventionnel, un sauna à infrarouge et un hammam, vous devrez également décider où le placer sur votre propriété, quels matériaux seront utilisés pour sa construction et de quels accessoires vous pensez avoir besoin. L’étanchéité et la ventilation, ainsi que vos exigences en matière de taille et de hauteur doivent être décidées au stade de la planification.

Vous pouvez également être limité dans certaines décisions par des règlements relatifs à la construction et à l’utilisation de votre sauna ou hammam. Ces restrictions varieront en fonction de ce que vous avez à l’esprit, et selon que vous construisez à l’intérieur ou à l’extérieur. Dans la plupart des cas, les entreprises qui installent le sauna ou le hammam pourront vous conseiller sur ce qui est ou n’est pas faisable, et sur les meilleures configurations possibles pour votre maison et l’espace dont vous disposez.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire