Accueil » Jardin & Piscine » Quand et comment tailler un cerisier ?

Quand et comment tailler un cerisier ?

quand tailler un cerisier et comment faire

Le cerisier est un arbre populaire en Asie. On le connaît plus en Occident pour ses fruits assez sucrés. Haut de ses 15 m environ à maturité, tailler le cerisier doit être envisagé périodiquement. Cet arbre à forte longévité a au cours de sa vie besoin d’entretien. D’ailleurs, certaines personnes en possèdent dans leur jardin. Voici quand et comment procéder à la taille d’un cerisier.

Quand faut-il tailler le cerisier ?

Le cerisier est un arbre qui peut vivre pendant 100 ans. Ce faisant, son entretien est de mise pour qu’il survive aussi longtemps. C’est pour cela que vous devez le tailler à intervalle régulier de à 4 ans au fur et à mesure qu’il vieillit.

Pour ce faire, le meilleur moment pour vous est l’automne, comme c’est le cas également pour la taille du pêcher. Pendant cette saison, les branches des arbres sont le plus souvent dénudées de leurs feuilles et le cerisier n’est pas exempt. Il est préférable de réduire les proportions de l’arbre durant cette période où l’air est sec, surtout en octobre et novembre.

Il pourra ainsi résister au froid de l’hiver, à l’humidité et aux champignons. Vous avez la possibilité de tailler le cerisier durant le mois de mars, soit quelque temps avant le début cueillette des cerises.

Avant l’hiver est toujours mieux pour permettre au cerisier de mieux résister au froid. Cela a également pour but de le préserver des invasions de champignons du fait de l’humidité sur les entailles laissées par la découpe.

Comment bien réussir la taille du cerisier ?

La taille du cerisier s’effectue chronologiquement et de manière échelonnée.

La taille du premier âge du cerisier

Lorsque le cerisier est encore au stade de formation, c’est-à-dire dans sa première année de vie, vous devez tailler les premières tiges. Il ne s’agit pas de les ôter tous, mais de couper de manière à y laisser au moins 3 pousses bien en axe. Ces dernières constitueront les branches principales du cerisier et porteront les futurs bourgeons jusqu’à la maturité. Procéder ainsi vous permet de contrôler la croissance et l’occupation de cet arbre fruitier dans le jardin et de surcroît dans un verger.

La taille d’entretien du cerisier

Elle impose de tenir un calendrier pour un entretien soigneux. Vous devez donc trancher les branches mortes à la base. Celles qui sont entremêlées doivent être amputées de quelques portions. Il faut également maintenir un espacement entre les branches secondaires soit de 30 cm en moyenne pour une meilleure croissance. Prenez le soin de revêtir les grandes entailles d’argile ou de mastic à cicatriser.

La taille pendant les fructifications du cerisier

Après quelques années de cueillette, certaines branches du cerisier peuvent ne plus produire de fruits. Vous devez les soustraire afin d’alléger le tronc et les tiges principales. Outre les branches infructueuses, vous pouvez également effectuer le raccourcissement des branches surdimensionnées. Toutefois, veillez à ne pas en tailler plusieurs, car le cerisier pourrait perdre considérablement sa sève. Ce qui est néfaste pour la qualité des fruits et la longévité de l’arbre.

La vidéo de conseils d’un expert pour la taille du cerisier

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire