Purin d’ortie : à quoi sert-il vraiment et comment le préparer ? Voici les réponses et astuces des jardiniers

Purin d’ortie : à quoi sert-il vraiment et comment le préparer ? Voici les réponses et astuces des jardiniers

Si vous avez un potager, utiliser du purin d’ortie est fortement recommandé. Cet engrais naturel permet, avant tout, de prévenir les maladies des plantes comme le mildiou et la nécrose apicale. Très facile à préparer, c’est aujourd’hui le meilleur alternatif aux produits chimiques.

À quoi sert un purin d’ortie ?

Comme le purin d’ortie est très riche en azote et en potassium, il peut parfaitement faire office d’engrais. Phyto-stimulant, on peut très bien l’appliquer par pulvérisation foliaire. Étant également un activateur de compost, le purin d’ortie est le désherbant par excellence pour votre potager. Comme autre vertu, le purin d’ortie est très connu pour son caractère antifongique.

En dehors des fruits et légumes, il est tout à fait possible d’utiliser le purin d’ortie pour les plantes d’ornement comme les plantes grimpantes à feuillages persistants, par exemple.

Toutefois, il est important de noter que cet engrais naturel ne pourrait pas trop convenir aux plantes dont les racines sont consommables comme les pommes de terre, le navet et les carottes.

A lire aussi : Cultiver la tomate : en combien de temps la fleur se transforme en tomate ? Seuls les vrais jardiniers le savent

Comment préparer son purin d’ortie ?

La préparation de purin d’ortie est assez simple. Tout d’abord, il faut prendre environ 1 kg de jeunes orties et les découper de manière grossière. Par la suite, il faut macérer la préparation dans environ 10 litres d’eau. De préférence, il est toujours conseillé d’utiliser un seau en plastique plutôt qu’un seau ou bassine en métal.

À conditionner à une température ambiante (entre 16 à 18 °C), la durée de la macération dépend du type d’utilisation.

Si vous souhaitez préparer un insecticide et un fongicide à base d’ortie, vous pouvez l’appliquer sur vos plantes après seulement 24 à 48 heures.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie Rouillier (@we_want_green)

Contrairement à cela, si le purin est destiné pour être utilisé comme engrais ou activateur de compost, il est surtout préférable d’attendre au minimum dans les 15 jours. Enfin, pour l’application, dans la mesure du possible, il vaut mieux utiliser l’ortie sur vos plantes pendant le printemps ou à la fin de l’été.

A lire aussi : Comment réussir la culture de vos tomates ? Ces 3 règles (essentielles) sont à respecter pour une récolte abondante

Le purin d’ortie est-il dangereux ?

Malgré ses vertus, le purin d’ortie s’avère être dangereux. Toutefois, c’est juste une idée reçue. En effet, comme il compte parmi les Préparations Naturelles Peu Préoccupantes ou PNPP, il n’est pas du tout nocif ni pour les plantes ni pour l’homme.

Par contre, pour prévenir tout problème, il vaut largement mieux préparer son propre purin d’ortie au lieu d’en acheter sur le commerce.

Maison Malou est un petit magazine qui ne peut (sur)vivre que grâce à ses lecteurs. Pour aider le blog et pouvoir continuer à profiter du contenu gratuitement, un simple ajout à vos favoris dans Google News pourra (on l'espère) nous faire grandir et vous proposer de nouvelles choses très intéressantes.
ABONNEZ-VOUS EN CLIQUANT SUR L'IMAGE CI-DESSOUS
Abonnement google news maison malou
Photo of author
A propos de l'auteur
Maman au foyer et passionnée par tout ce qui touche à la maison (surtout par mon jardin et ma cuisine), je vous partage mes trouvailles et mes conseils en tout genre au fil de mes envies et des saisons.

Poursuivez votre lecture

Laisser un commentaire