Arrosage du magnolia : pourquoi les experts ne partagent pas leurs secrets pour cette plante vivace ?

Arrosage du magnolia : pourquoi les experts ne partagent pas leurs secrets pour cette plante vivace ?

Image : 123RF

Au printemps, le magnolia est sûrement l’une des plus belles plantes. En effet, il compte environ 200 variétés avec des fleurs magnifiques et parfumées. Ces variétés vont du blanc pur au rouge rubis, en forme de calice ou d’étoile. De plus, on peut cultiver cet arbuste en terre ou en pot. Selon votre choix, le magnolia s’adapte à tous les types de sols, mais il doit être bien arrosé.

Le magnolia : comment réussir son arrosage ?

Connaître les signes de manque d’eau

Les magnolias sont des plantes qui ont besoin d’eau surtout à leur croissance et en saison chaude. Par contre, il faut éviter d’inonder d’eau au niveau de leurs racines. De plus, il est important de connaître les signes de manque d’eau.

Soyez vigilant et attentif à ces détails : observer leur feuillage s’il est mou ou jaunit ; regarder la formation de boutons floraux ; examiner les entre-nœuds puis voir la terre si elle est sèche. Si l’une de ces observations se produit, votre magnolia manque d’eau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paddo Dreams (@paddodreams)

Utiliser de l’eau de pluie

L’eau de pluie est bien meilleure que l’eau du robinet. En effet, pour faire fleurir le magnolia, il faut de l’eau sans calcaires. Ce calcaire, riche en ions calcium et en ions magnésium, nuit à la santé de la plante. Ainsi, filtrez l’eau ou privilégiez l’eau de pluie pour une bonne floraison de votre magnolia. De plus, l’eau de pluie est saine, non calcaire, non traitée et a une température ambiante. Les caractéristiques de cette eau pluviale, pH acide et faible minéral, conviennent à cet arbuste.

Les moyens à mettre en œuvre pour assurer le bon développement du magnolia

Respecter la fréquence d’arrosage

Il est crucial de respecter la plantation du magnolia ainsi que sa fréquence d’arrosage. Il est plus favorable de le cultiver au début de l’automne pour favoriser son enracinement. N’oubliez pas de l’arroser fréquemment après la plantation. Puis, évitez que la terre soit sèche en arrosant deux à trois fois par semaine en saison chaude et sèche. Il faut savoir que les racines du magnolia sont peu profondes et peuvent se dessécher.

Pailler le sol

Il ne faut pas négliger le paillage. Avec des racines peu profondes, le paillage sert à préserver l’humidité et évite la pousse des mauvaises herbes. Il est alors primordial de pailler le pied de la plante de quelques centimètres supplémentaires. Favorisez les paillettes de lin, la fibre de coco et les écorces de pin. En effet, ces derniers sont parfaits pour un sol acide.

Utiliser les bons matériels

Pour traiter le magnolia, l’usage des matériels adéquats est très important. Ainsi, pour maîtriser le débit d’eau, utilisez un arrosoir à pomme. En effet, cet arrosoir comporte des petits trous de diamètres allant de 0.8 à 1.5 mm. Par ailleurs, vous pouvez créer votre propre matériel à l’aide d’une bouteille en plastique, d’un clou et d’un marteau. Pour cela, trouez le bouchon et remplissez la bouteille puis arrosez votre magnolia.

Maison Malou est un petit magazine qui ne peut (sur)vivre que grâce à ses lecteurs. Pour aider le blog et pouvoir continuer à profiter du contenu gratuitement, un simple ajout à vos favoris dans Google News pourra (on l'espère) nous faire grandir et vous proposer de nouvelles choses très intéressantes.
ABONNEZ-VOUS EN CLIQUANT SUR L'IMAGE CI-DESSOUS
Abonnement google news maison malou
Photo of author
A propos de l'auteur
Maman au foyer et passionnée par tout ce qui touche à la maison (surtout par mon jardin et ma cuisine), je vous partage mes trouvailles et mes conseils en tout genre au fil de mes envies et des saisons.

Laisser un commentaire