Ces 3 normes essentielles avant l’installation d’un poêle à bois sont à connaître absolument !

L'installation d'un poêle à bois dans votre logement ne se fait pas au hasard. Il y a des normes essentielles et obligatoires à respecter avant de procéder à la pose.
Ces 3 normes essentielles avant l’installation d’un poêle à bois sont à connaître absolument !

Installation d'un poêle à bois - Image : MM

Le poêle à bois commence aujourd’hui à séduire de plus en plus de ménage. Économique et écologique, c’est aujourd’hui le type de chauffage qui constitue comme étant le meilleur alternatif aux chaudières à gaz et électrique. Toutefois, avant d’installer ce type de chauffage, il est obligatoire de se conformer à diverses normes qui sont régies par le standard NF DTU 24.1.

La norme à connaître sur l’emplacement du poêle à bois

Si on se porte sur les Documents Techniques Unifiés ou DTU, l’emplacement d’un poêle à bois devrait suivre des normes très strictes. Avant tout, il est quasiment obligatoire de prévoir un sol très solide qui peut accueillir ce type de dispositif. À part cela, il est également impératif de disposer le poêle à bois sur un plancher non inflammable.

faire installer un poêle à bois
Poêle à bois dans un salon – Source : MM

Si ce n’est pas le cas, il faudrait alors prévoir l’achat d’une plaque en fonte. Enfin, toujours pour des raisons de sécurité, il ne faut jamais disposer un mobilier dans un rayon de 1m aux alentours du poêle. Dans le cas où ces normes d’emplacement ne seraient pas respectées, en cas de sinistre, l’assureur peut décliner toute responsabilité. Par ailleurs, si le logement est en location, en cas de non-respect de ces normes, la responsabilité civile du bailleur serait potentiellement engagée si le sinistre occasionne un dommage corporel.

A lire aussi : Quelles sont les aides et subventions possibles pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

La norme sur l’installation des conduits

L’installation de la fumisterie ou des conduits ne sont pas également à négliger. Pour le conduit qui mène au toit, il doit ne pas dépasser le faîtage.

Et en ce qui concerne le conduit de fumée, son emplacement devrait se faire à moins de 10 cm des matériaux combustibles.

Enfin, pour ce qui est du conduit de raccordement, il faut toujours veiller à ce qu’il soit bien vertical et toujours l’aligner en parallèle avec le mur. Outre ces paramètres, n’oubliez pas également de disposer les signalétiques de sécurité sur les conduits qui, en principe, devraient être apposées par l’installateur.

Les standards à respecter sur le dispositif d’évacuation

Pour le système d’évacuation, le standard NF DTU 24.1 impose un diamètre de 150 mm au minimum pour les tubes. Par ailleurs, avant d’utiliser le poêle, il est obligatoire de réaliser un test qui vise à vérifier l’étanchéité du dispositif.

Après, il ne faut pas également oublier que tous les trois ans, il est obligatoire de changer les tubes d’évacuation.

Maison Malou est un petit magazine qui ne peut (sur)vivre que grâce à ses lecteurs. Pour aider le blog et pouvoir continuer à profiter du contenu gratuitement, un simple ajout à vos favoris dans Google News pourra (on l'espère) nous faire grandir et vous proposer de nouvelles choses très intéressantes.
ABONNEZ-VOUS EN CLIQUANT SUR L'IMAGE CI-DESSOUS
Abonnement google news maison malou
Photo of author
A propos de l'auteur
Maman au foyer et passionnée par tout ce qui touche à la maison (surtout par mon jardin et ma cuisine), je vous partage mes trouvailles et mes conseils en tout genre au fil de mes envies et des saisons.

Laisser un commentaire